My Pharma Company

Investir en royalties

"Mettez de la vie dans vos investissements !"

FR / EN

Foire aux questions

Le crowdfunding (traduction littérale : financement par la foule) ou financement participatif est une technique de financement de projets ou d'entreprises utilisant une plateforme d'intermédiation sur internet comme canal de mise en relation entre les porteurs de projet et les personnes souhaitant investir dans ces projets. Le principal intérêt c'est qu'à plusieurs (et nous espérons que vous serez très nombreux) on peut financer de grandes choses en prenant un risque individuel limité.

Il existe trois types de Crowdfunding habituel : don, prêt et capital.

L’équipe de My Pharma Company en a inventé un quatrième, spécifique et particulièrement bien adapté au domaine de la santé : le type Royalties.

Tableau Royalties vs Equity

Source: La Libre Way To crowdfunding par Barry Rickert et William Haseltine.

Les "Points de R&D ™" sont des unités monétaires virtuelles qui correspondent au pourcentage de la redevance qui sera retourné aux investisseurs.

Chaque point de R&D est une valeur de 50 € donc le nombre total de points de R&D pour chaque projet dépend de la somme réellement soulevée.
Par exemple, un projet qui a besoin de lever 400 000 € se verrait allouer 8 000 points de R&D pour les abonnés et la redevance annuelle sera retournée à chaque investisseur en fonction du nombre de points de R&D qu'il détient.

Les Points de R&D sont transférables. Ils permettent de valoriser et de titriser la propriété intellectuelle détenue par les entreprises.

Tout le monde !
My Pharma Company est basée sur le droit commercial français, mais il est ouvert aux projets et aux investisseurs du monde entier.

Par exemple, un projet brésilien peut être financé par des utilisateurs européens, américains et japonais.

A priori oui.

Pour la France, la règle de base est que les éléments incorporels dont il est prévisible, dès l'origine, que les effets bénéfiques sur l'exploitation prendront fin nécessairement à une date déterminée sont amortissables (cf. BOI-BIC-AMT-10-20-20140312). Plusieurs exemples sont présentés dans le BOFIP, qui nous laisse pensez que l’acquisition de Points de R&D™ sur la plateforme My Pharma Company sont amortissables sur la durée prévisible de redistribution des Redevances, qui est elle-même basée sur la date d’échéance du ou des brevets possédés par le porteur de projet et définie préalablement à l’opération financière.

Non, il n’y a pas de TVA.

Le contrat que vous signez lorsque vous investissez est un contrat entre vous et le projet de l'entreprise que vous financez. Chaque utilisateur reste l'unique propriétaire des droits financiers qui lui sont dues pour toute la durée du contrat.

My Pharma Company est l'agent qui sélectionne et suit les différents projets gérés via la plate-forme, ainsi que la distribution des royalties pour les investisseurs.

Si My Pharma Company devait disparaître pour une raison imprévue, les Ministères français de l'Économie et des Finances ont accordé la possibilité de transférer les droits de tous les utilisateurs à une fiducie gérée par un fiduciaire indépendant approuvé.

Oui. Vous pouvez nous demander de vous rendre votre argent, dans les 14 jours suivant votre investissement dans n'importe quel projet.

La somme que vous investissez est débitée, puis placée jusqu'à la fin de la levée de fond sur le compte de cantonnement du projet spécifique que vous avez choisi.

Si l’objectif de la campagne est atteint, le montant total (dont votre investissement) sera versé à la société qui mène le projet.

Si l’objectif de la campagne n’est pas atteint, vous récupérerez immédiatement 98% de votre somme. Les 2% restants auront été utilisés pour faire la publicité du projet et assumer les frais bancaires.

My Pharma Company n’utilise en aucun cas vos données personnelles, ni en interne ni en externe.

Les données personnelles et votre numéro de téléphone mobile sont nécessaires lors de l’établissement des contrats et pour répondre aux exigences de TRACFIN, l’organisme Européen de lutte contre le blanchiment d’argent.

Vos données bancaires ne sont pas enregistrées sur My Pharma Company mais conservées par l’établissement bancaire gestionnaire des paiements.

Votre mot de passe n’est ni accessibles ni lisible par le personnel de My Pharma Company car celui-ci est crypté dans la base de données.

Comme pour une banque, la connexion entre votre ordinateur et le serveur de My Pharma Company est crypté et certifié par une autorité de certification (GEOTRUST). Vous pouvez le constater par la présence d’un petit cadenas et d’une barre de navigation « verte ».

Les royalties que vous recevez sont versées sur votre portefeuille électronique My Pharma Company.

Vous disposez librement de votre argent. Vous pouvez à tout moment verser l’argent présent dans votre portefeuille électronique par virement vers votre compte bancaire. Il faut prévoir 3 à 5 jours pour que la transaction se réalise.

Connectez-vous sur My Pharma Company avec votre mot de passe et allez dans "Profil " puis "tableau de bord" (à droite dans la barre de menu).

Complétez votre identité :
=> Allez sur l’onglet « Mes informations »
=> Renseignez la partie « Informations pour investissement supérieur à 2 500 € et/ou un remboursement supérieur à 1 000 € » : 
- téléchargez votre pièce d’identité (carte d’identité ou passeport) (scan ou photo lisible),
- téléchargez votre justificatif de domicile (scan ou photo lisible),
- validez avec le bouton « Enregistrer ».

Il vous faudra attendre quelques jours de traitement avant de pouvoir faire un virement supérieur à 1 000 € sur votre compte bancaire personnel.

Rappel :

Les transferts d’argent entre votre portefeuille électronique et votre compte personnel (et inversement) sont gérés par la société Mangopay, dépositaire des règles anti-fraudes et anti-blanchiment d’argent. Ces règles imposent des justificatifs d’identité pour un virement :
- de votre RIB vers votre portefeuille électronique, pour des sommes supérieures à 2 500 € par an,
- de votre portefeuille électronique vers votre RIB, pour des sommes supérieures à 1 000 € par an.